Nous intervenons sous 24h - 6 jours sur 7

Halte Nuisibles - Désinsectisation punaises de lit

Tous les techniciens hygiénistes de Halte Nuisibles sont certifiés « certibiocide » par le Ministère de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie. Ils sont régulièrement formés dans le cadre de la lutte contre les nuisibles (FREDON, FCBA, CS3D, IziPest, etc.)

L’entreprise est membre de la CS3D, de la fondation « 1% for the Planet », signataire des « Charte Fredon », « Stop Punaises », certifié « CertiPunise », etc.

Notre entreprise est membre de la Chambre syndicale des industries de désinfection, Désinsectisation et Dératisation (CS3D) et signataire de la charte “Stop Punaise” mise en place par le ministre de la Ville et du Logement, Monsieur DENORMANDIE.

Ne rentrez pas de vacances avec des punaises de lit, nos conseils

punaises de lit hotel

Actuellement, les punaises de lit envahissent de nombreux foyers. Ces derniers se retrouvent alors à devoir traiter leur domicile, voire partir de chez eux. Cela peut être un véritable calvaire de se retrouver envahis par cet insecte. Cependant, il n’est pas toujours aisé de définir la source de l’infestation. Parfois, il arrive que les punaises se cachent dans les bagages après des vacances. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à Halte Nuisibles. Des experts certifiés certipunaise s’occuperont d’éliminer ces nuisibles.

Reconnaître la présence de punaises de lit

La punaise de lit est un insecte de petite taille. À sa phase adulte, elle peut atteindre 6 à 8 millimètres et est de forme ovale. Elle est généralement de couleur brunâtre agrémentée de rouge sang si elle vient de se nourrir. Contrairement aux puces, les punaises de lit ne peuvent pas sauter. De même, elles n’ont pas la capacité de voler.

Une fois que ce nuisible s’est installé, il se nourrit principalement de sang. Il se peut qu’il se fasse écraser durant la nuit. Dans ce cas, des taches rouges apparaissent sur la literie. Il ne faut donc pas hésiter à agir lorsque les preuves apparaissent.

Il est aussi possible de rechercher les œufs des punaises. Ces derniers ont l’apparence d’un grain de riz. La ponte se fait généralement dans un espace réduit à l’abri de la lumière.

Certaines victimes ne parviennent à détecter la présence de punaise qu’après piqûre. Ces dernières ressemblent à des petits points rouges. Dans certains cas, d’importantes réactions allergiques peuvent apparaître au niveau de la peau.

Les punaises n’ont pas de zone d’attaque en particulier, c’est-à-dire qu’il est possible d’avoir des morsures sur le corps entier. Cependant, ce sont souvent le dos et les membres (bras et jambes) qui sont les plus touchés. Les démangeaisons engendrées peuvent être désagréables. Tout dépend de la personne, car certains sont plus réactifs que d’autres.

Les risques d’une invasion de punaises de lit

Lorsqu’il s’agit d’insectes qui piquent, on a souvent peur des maladies qu’ils peuvent transporter. Cependant, les punaises de lit ne sont pas vectrices de maladies.

Lorsqu’elles s’installent au sein d’un foyer, elles se multiplient très vite. Une femelle peut pondre jusqu’à 15 œufs en un seul jour. Ces derniers mettront 1 à 2 semaines avant d’éclore. Ainsi, le rythme de reproduction rapide favorise les invasions.

Il est indispensable de traiter le domicile dès l’apparition des premières morsures. Cela peut vite devenir problématique, surtout pour les enfants. En effet, leur peau plus fragile est plus facile à percer que celle des adultes. Ils sont donc les proies préférées de ces insectes. De plus, les punaises de lit sont des nuisibles nocturnes. Cela peut alors entraîner des troubles du sommeil si aucune mesure n’est prise.

Fatigue, anxiété, stress voire honte sont des maux récurrents chez les victimes. De nombreuses personnes décident alors de s’isoler socialement. De plus, ces insectes tenaces sont difficiles à déloger. Avec une espérance de vie de 6 mois à 2 ans pour ces nuisibles, cela peut devenir épuisant psychologiquement d’affronter une invasion. Ainsi, il arrive que certains habitants finissent par déserter leurs domiciles.

Réflexes à adopter pour ne pas ramener de punaises de lit de voyage

Les punaises de lit n’arrivent pas toujours dans une habitation par hasard. En effet, dans de nombreux cas, elles finissent dans les bagages après un voyage. Afin d’éviter ce désagrément, il existe quelques bons réflexes à adopter pour éviter d’en rapporter.

Il est important de savoir les identifier dès l’arrivée sur le lieu de séjour. Les hôtels, même s’ils sont propres, ne sont pas épargnés. Une inspection des lieux s’impose alors. Il faut donc observer les recoins et les coutures de meubles ou encore les plis et dessous de matelas. C’est notamment au niveau de la literie qu’il est le plus probable de trouver des punaises de lit. En cas de présence avérée, les clients ont le droit de demander un changement de chambre dans les plus brefs délais.

Si aucune preuve tangible de présence n’est observable, il est tout de même nécessaire de prendre les précautions nécessaires. Il est notamment fortement déconseillé de laisser sa valise ouverte. Fermés et à ranger sur une étagère, les modèles rigides sont à privilégier. Il faut également prendre le réflexe de ne pas éparpiller ses affaires au sol ou sur le lit. Cela concerne en particulier tout ce qui est textile comme les vêtements.

Certains répulsifs sont vendus sur le marché. On les retrouve souvent sous la forme de plaquettes ou de sprays. Toutefois, les résultats obtenus peuvent ne pas être forcément satisfaisants. En effet, compte tenu des moyens nécessaires pour éliminer cet insecte et des résistances avérés sur cette espèce, la gamme grand public d’insecticide n’est pas adapté à l’élimination des punaises. Il est indispensable de suivre les instructions en cas d’utilisation de ces produits. En effet, ces derniers sont toxiques et peuvent être dangereux pour la santé.

Si les vérifications sont faites au début du séjour, il faut également inspecter ses bagages au moment du départ. Bien souvent, les voyageurs baissent la garde quand ils sont sur le point de rentrer. C’est pourtant le moment de s’assurer qu’aucune punaise ne se trouve dans les valises. Toutes les affaires doivent subir une dernière inspection. Une fois à la maison, il est également conseillé de laver les vêtements à des températures de plus de 60 °C.

Sources :

https://www.gouvernement.fr/un-dispositif-d-information-contre-les-punaises-de-lit

https://www.magicmaman.com/tout-savoir-sur-les-punaises-de-lit,3640773.asp

https://www.patrice-mure.fr/piqures-punaises-de-lit-les-risques-pour-la-sante

https://www.patrice-mure.fr/punaises-de-lit-taille-duree-de-vie-temperature-cachette

https://www.leparisien.fr/essonne-91/athis-mons-91200/ils-quittent-leur-logement-a-cause-de-punaises-de-lit-03-09-2012-2148070.php

https://www.cnews.fr/conso/2020-07-08/punaises-de-lit-comment-eviter-de-les-ramener-chez-soi-apres-un-voyage-976184

https://www.alibabuy.com/actualite/voyage/15098-comment-eviter-ramener-punaises-voyage.htm