Nous intervenons sous 24h - 6 jours sur 7

Halte Nuisibles - Désinsectisation punaises de lit

Tous les techniciens hygiénistes de Halte Nuisibles sont certifiés « certibiocide » par le Ministère de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie. Ils sont régulièrement formés dans le cadre de la lutte contre les nuisibles (FREDON, FCBA, CS3D, IziPest, etc.)

L’entreprise est membre de la CS3D, de la fondation « 1% for the Planet », signataire des « Charte Fredon », « Stop Punaises », certifié « CertiPunise », etc.

Notre entreprise est membre de la Chambre syndicale des industries de désinfection, Désinsectisation et Dératisation (CS3D) et signataire de la charte “Stop Punaise” mise en place par le ministre de la Ville et du Logement, Monsieur DENORMANDIE.

Les termites, qu’est-ce que c’est ? Quels sont les risques ?

traitement termites par piège appat

La réputation du termite n’est plus à démontrer. Ce sont de véritables ennemis des charpentes et des structures en bois qu’une maison pourrait contenir. Dans certains cas, même les isolations des murs peuvent être victimes de ces nuisibles. Leur petite taille n’enlève en rien à leur dangerosité. En cas d’invasion, n’hésitez pas à faire appel à Halte Nuisibles pour vous aider à les faire disparaitre.

Profil des termites, ces insectes redoutés

Au niveau morphologie, les termites s’apparentent à des petites fourmis de couleur blanchâtre. Cependant, ils présentent certaines caractéristiques physiques. Leur taille dépasse rarement les 1 cm. Selon les espèces, leur corps peut également prendre différentes formes.

Par ailleurs, ils sont reconnaissables par leur tête spécifique. En général, cette dernière est plus foncée que le reste du corps. Ils ont également des antennes et des mandibules. Ces dernières ont assez de puissance pour leur permettre de broyer des substances relativement dures. Pour ce qui est des yeux, ils ne sont présents que si l’individu est adulte et sexué. Ils peuvent être également dotés d’ailes.

Les colonies de termites suivent une hiérarchie bien précise. Ce sont des insectes qui appliquent un système de caste. Chaque division possède un travail précis au sein du nid, comme les abeilles. Il y a tout d’abord les ouvriers qui représentent la majorité de la population. Ensuite, on retrouve les nymphes qui sont les potentiels futurs reproducteurs. Pour assurer ce rôle, ces derniers deviendront des adultes sexués possédant des ailes.

Tout en haut de la pyramide trône la reine et son mâle reproducteur, plus communément appelés le « couple royal ». Ils s’assurent que la colonie continue de se développer en donnant naissance à un maximum de progénitures possible. Pour assurer la protection des termites, il existe également des soldats. Ces derniers sont incapables de se reproduire.

Concernant les conditions de développement, ce sont des insectes qui apprécient particulièrement l’obscurité, l’humidité et la chaleur. On les retrouve donc souvent au sein des habitations. Ces dernières sont remplies de zones idéales pour que ces insectes s’installent et se nourrissent. Il faut savoir que ce sont des experts en creusage de galerie. C’est notamment grâce à leurs ailes que les adultes sexués parviennent à se propager et à créer des colonies ailleurs.

Un nuisible source de dégâts importants

La vie des termites est dévouée à l’expansion de la colonie. Ils font tout, chacun à son niveau, pour étendre leur territoire et accroître leur population. La reine et le mâle reproducteur sont d’ailleurs sélectionnés pour atteindre leur objectif. Le rythme des naissances est d’ailleurs effréné. En moyenne, la génitrice peut pondre jusqu’à plusieurs millions d’œufs en 15 ans de vie. Pour assurer la pérennité, il faut une importante quantité de nourriture. Trouver les provisions pour la colonie est notamment le rôle des termites ouvriers. Seul leur système digestif est capable d’ingérer les substances extérieures. Ils sont donc chargés de les transformer pour qu’elles soient comestibles pour tous.

Si les termites sont classés en tant que nuisible, leur existence est pourtant essentielle pour la nature. En effet, ces insectes contribuent par exemple à éliminer les déchets de bois morts. Dans une certaine mesure, les colonies peuvent alors être utiles. Cependant, il est quand même nécessaire de faire attention. S’ils se sont installés dans une maison, la situation peut vite devenir incontrôlable. Puisqu’ils doivent se nourrir en permanence, ces nuisibles n’hésiteront pas à s’attaquer à toute structure d’habitation qu’ils pourraient grignoter. Le plus souvent, c’est la charpente en bois et les matériaux d’isolations qui en sont victimes.

Il arrive alors que les occupants de l’habitation en question se retrouvent avec un foyer sur le point de s’effondrer sans le savoir. Cela est dû au fait que les termites ne s’arrêtent jamais de se nourrir. Les dangers sont nombreux, mais le risque principal est l’effondrement de la bâtisse. De plus, les dégâts peuvent s’étendre aux maisons voisines si aucune mesure d’extermination n’est entreprise. Il est donc impératif d’agir le plus vite possible. Selon les cas recensés, les maisons qui s’écroulent totalement sont rares. En revanche, les toitures et parfois même des étages entiers cèdent plus souvent. Le préjudice peut donc être physique, moral, mais aussi financier.

Les moyens d’extermination à envisager

Les termites sont des insectes difficiles à éliminer. Il est donc fortement déconseillé d’agir seul ou par ses propres moyens. Le mieux reste d’appeler un professionnel en la matière comme Halte Nuisibles. Ainsi, les victimes bénéficient d’une expertise et d’un processus d’élimination qui a fait ses preuves. En effet, il faut du matériel spécifique ainsi que les produits adéquats pour un traitement réellement efficace. À ce jour, encore aucune substance naturelle ne s’est avérée suffisamment performante. Il est alors nécessaire de se tourner vers les produits chimiques.

Les entreprises de désinsectisation peuvent utiliser plusieurs méthodes. La première consiste à se servir d’appâts empoisonnés. Ainsi, les ouvriers qui s’en nourriront contamineront peu à peu la totalité de la colonie. La deuxième méthode, quant à elle, apporte des résultats beaucoup plus rapidement. Il s’agit d’introduire des injections d’insecticide au sein même des structures touchées par les nuisibles. Selon l’ampleur des dégâts, le coût pour éradiquer des colonies déjà bien installées peut s’avérer relativement élevé. En effet, les factures peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros. Les propriétaires devront alors prévoir un budget de 1 300 à 3 500 euros pour 100 m2. Il est donc recommandé d’effectuer des contrôles réguliers.

Cependant, il n’est pas nécessaire d’en arriver à de telles extrémités si l’invasion n’est pas très étendue. Dans ces cas-là, quelques techniques simples permettent de les éloigner du domicile. Néanmoins, il est indispensable d’alerter le voisinage et les autorités compétentes de leur présence. Si le problème est détecté à temps, les habitants alentour n’auront pas à dépenser des sommes exorbitantes. Si l’invasion est plus grave que prévu, il sera alors obligatoire de rénover les structures fragilisées par ces nuisibles.

Sources :

https://bricoleurpro.ouest-france.fr/dossier-487-termites.html
https://afpah.com/services/traitementparasitesdesbois/termites-identification-et-traitements/
https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1261-termites-redoutables-insectes-xylophages-maisons.html