maisondubatiment-renovation-morlaix-charpentepin

Comment savoir si on a des termites ?

Les termites se nourrissent de cellulose. Une fois que ces insectes xylophages ont investi un bâti, ils sont capables d’en dévorer la charpente en toute discrétion.

 

Les dégâts engendrés peuvent être très importants avant de découvrir leur présence. Les désordres affectent la structure même d’un bâtiment (qu’il soit en bois ou non), la fragilise, et dans les cas les plus graves, conduisent à une rupture de plancher.

 

En France métropolitaine, l’État a encadré la lutte contre ces nuisibles pour limiter leur prolifération. 54 départements délimitant les zones infectées sont aujourd’hui couverts par arrêté préfectoral. Dans ces zones, la vente d’un bien immobilier doit s’accompagner d’un diagnostic termite. Un professionnel accrédité doit réaliser cet état.

 

Si vous repérez une invasion de termite chez vous, il y a tout à penser que le niveau d’infestation est déjà important. Dans ce cas, nous vous conseillons d’agir rapidement.

 

Un professionnel Halte Nuisibles formé aux différentes techniques d’intervention et certifié Certibiocide évaluera l’infestation pour vous proposer une stratégie d’intervention appropriée

 

Comment reconnaître les termites ?

Les termites ne sont pas faciles à reconnaître à l’œil nu. D’environ 6 mm de long, ces insectes sociaux vivent au sein de colonies hiérarchisées et organisées en castes, de la même manière que les fourmis.

 

Mais attention à ne pas confondre ! Des caractéristiques physiques existent entre ces deux insectes qui permettent de les différencier.

Le termite possède des antennes droites alors que les fourmis ont des antennes coudées. Chez les termites ailés, les quatre ailes sont de la même taille. Contrairement à la fourmi ailée qui a ses ailes antérieures plus longues que les postérieures. Et la dernière différence se fait au niveau de l’abdomen. Taille de guêpe pour la fourmi, taille massive et droite pour le termite.

Les termites ont besoin d’humidité et de cellulose pour vivre.

 

Comment savoir si les termites ont infesté la maison ?

La surveillance et la prévention des termites est l’affaire de tous copropriétaires ou occupants. Des mesures encadrent la lutte contre les termites.

 

Un arrêté préfectoral a été déposé dans certains départements, et rend obligatoire la réalisation d’un diagnostic termite pour la vente de son bien immobilier.

 

Au-delà de cette mesure, si vous suspectez une infestation de termites dans votre logement ou immeuble, vous avez une obligation de déclaration auprès de la mairie de votre lieu d’habitation.

 

Quelques indices doivent vous alerter sur une invasion de termites bois :

 

  • La présence de tunnels-galerie. Constitués de terre, cellulose et salive, ils sont visibles sur la surface d’un mur, aux jonctions de matériaux, dans les fentes du bois et même dans le mobilier de jardin. Ces galeries sont des voies de passage de la colonie.

 

  • Un bois qui sonne creux, un élément en bois qui se casse lors d’une simple pression est un autre avertisseur de la présence de termite. En effet, les termites dévorent le bois à l’intérieur lui donnant un aspect de « feuilletage ».

 

  • Les portes et fenêtres sont difficiles à ouvrir. En consommant le bois, les termites produisent de l’humidité qui font gonfler le bois des portes et fenêtre.

 

  • La période d’essaimage est le moment ou les termites volant se reproduisent pour créer une nouvelle colonie. Cette phase d’envol a lieu généralement au Printemps. Des paires d’ailes abandonnées peuvent se trouver dans la zone d’essaimage des paires d’ailes abandonnées.

 

Si vous détectez leur présence soit directement, soit en identifiant les indices que ces insectes xylophages laissent sur leur passage, il est important d’agir rapidement. La première chose est de faire réaliser un diagnostic termite par un professionnel. Ce dernier évaluera le niveau de l’infestation et les risques liés.

 

Comment prévenir la présence de termites ?

Les risques liés à une invasion de termites ne sont pas à prendre à la légère. Les désordres engendrés peuvent être d’ordre fonctionnels mais également structurels et menacer la structure de l’immeuble. Et ce, quelle que soit la nature de la structure du bâti (bois, béton ou métal).

 

Voici nos conseils pour éviter la propagation de ces nuisibles :

  • De manière générale, nous vous recommandons de ne pas entreposer du bois mort, abris de prédilection pour les nids de termite, à proximité du bâtiment comme dans les caves ou sous-sols.

 

  • Les termites étant friande de cellulose, évitez d’entasser dans ces derniers, des éléments à base de cellulose comme du papier et du textile issus de végétaux (coton).

 

  • L’humidité est une condition favorable au développement d’une colonie de termites. Ainsi, veillez à mettre en place une bonne ventilation des logements et à supprimer les causes possibles d’humidité notamment pour les bâtiments anciens à forte remontées capillaires.

 

  •  Il est préférable de ne pas laisser les plantes pousser trop près des murs de votre habitation. Les racines peuvent créer des microfissures et ainsi offrir aux termites un accès facilité à l’habitation.

 

Le dernier conseil pour éviter une infestation ultérieure et profonde du bâti est d’installer, à la construction de l’ouvrage, une protection anti-termites.

 

Quoi qu’il en soit, malgré ces quelques conseils, il est possible que les termites se propagent. D’abord en raison de terrains potentiellement contaminés. Ensuite l’activité humaine en est un vecteur. Cela arrive quand nous déplaçons des matériaux contaminés comme des meubles ou du bois de chauffage par exemple.

 

Faire appel à un professionnel

Au préalable, Vous êtes tenu de faire une déclaration de présence à la mairie lorsque les termites sont détectés dans un logement ou un immeuble.

 

Ensuite, et avant toute action de traitement, un diagnostic termite réalisé par un professionnel permettra de confirmer la présence de ces insectes xylophages.

 

Pour stopper la propagation et vous assurer une élimination complète des termites, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel certifié.

 

Halte Nuisibles, certifié Certibiocide, évaluera les dégradations réalisées par les termites et vous proposera un plan de gestion des nuisibles. La stratégie appropriée à mettre en œuvre est élaborée. Elle prend compte les facteurs locaux, environnementaux et le calendrier des actions.

 

En général, l’intervention se déroule selon deux cas :

  • Il y a une absence d’indices de termites. Le technicien installe alors dans les sols aux abords de la construction, un dispositif non biocide. Il le contrôle 2 fois.
  • Il y a une présence d’indices de termites. Le professionnel, en complément du dispositif sol, posera des pièges à l’intérieur de la construction. Le rythme de visite est intensifié, 4 à 8 semaines selon le cas.

 

En complément, il pourra utiliser des produits biocides pour créer une barrière chimique sur le périmètre autour du bâtiment, en vu d’éradiquer les termites et de prévenir les nouvelles infestations.

 

Après l’élimination des termites, le technicien réalise une mise en surveillance du dispositif. Il effectue les aménagements nécessaires en retirant notamment les pièges à l’intérieur de l’habitation.

Halte Nuisibles - Désinsectisation punaises de lit

Tous les techniciens hygiénistes de Halte Nuisibles sont certifiés « certibiocide » par le Ministère de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie. Ils sont régulièrement formés dans le cadre de la lutte contre les nuisibles (FREDON, FCBA, CS3D, IziPest, etc.)

L’entreprise est membre de la CS3D, de la fondation « 1% for the Planet », signataire des « Charte Fredon », certifié « CertiPunise ». Notre entreprise est membre de la Chambre syndicale des industries de désinfection, Désinsectisation et Dératisation (CS3D) et signataire de la charte “Stop Punaise” mise en place par le ministre de la Ville et du Logement, Monsieur DENORMANDIE.

certibiocide (1)
Halte Nuisibles membre de la Chambre Syndicale 3D
fredon
HD Logo Certipunaises IZIPest (2) (1)
Membre_VerticalLogo_Color-01
certibiocide (1)
Halte Nuisibles membre de la Chambre Syndicale 3D
fredon
HD Logo Certipunaises IZIPest (2) (1)
Membre_VerticalLogo_Color-01