1200x600

L’assainissement, qu’est-ce que c’est ?

L’assainissement a pour fonction de collecter les eaux usées. Une fois collectée, les eaux sont débarrassées des pollutions dont elles sont chargées. L’eau épurée est ensuite rejetée dans le milieu naturel. En France, 79% de la population est raccordée à un réseau d’assainissement collectif. Il collecte les eaux usées jusqu’à la station d’épuration.

Il existe deux types d’assainissement, l’assainissement collectif et l’assainissement non collectif.

L’assainissement collectif ou autonome concerne les zones urbaines. Les eaux usées sont collectées dans un réseau d’égout, c’est le tout à l’égout. Elles sont ensuite acheminées vers une station d’épuration. Cette dernière se chargera de dépolluer l’eau.

L’assainissement individuel est présent, quant à lui, dans les zones d’habitats dispersées. C’est le cas de foyers non raccordés au réseau public des services de l’eau. Un dispositif autonome de pré-traitement va alors assurer la collecte des eaux usées. Situé proche de l’habitation, ce type d’assainissement relève de la responsabilité des particuliers.

Quelles sont les règles en matière d’assainissement ?

Afin de prévenir les risques de pollution, les eaux usées doivent être au préalable traitées avant d’être rejetées dans la nature.

Les eaux usées sont de trois types :

Les eaux usées domestiques. Ce sont les eaux ménagères que nous consommons de manière quotidienne pour se laver, faire la vaisselle et les eaux-vannes qui viennent des toilettes. Elles contiennent divers agents polluants comme de l’azote, du phosphore, du plomb ou du mercure.

Les eaux usées industrielles. Elles proviennent des industries et peuvent contenir des produits toxiques.

Les eaux pluviales et de ruissellement. Ce sont les eaux qui au contact des parois où elles tombent vont se charger de pesticides, métaux lourds et carburants.

Dans tous les cas de figure, le traitement de ces eaux est essentiel. L’évacuation et le traitement des eaux usées domestiques est une responsabilité qui incombe au propriétaire de l’habitation.

Si l’assainissement est collectif, le propriétaire a obligation (L.1331-1 du Code de la santé publique) de se raccorder au tout à l’égout. Il dispose d’un délai de 2 ans à partir de la mise en service du réseau communal d’assainissement.

Certaines règles sont à respecter. Le rejet des produits tels que les huiles de vidange, les substances inflammables et les médicaments, dans le tout à l’égout est interdit.

Si l’assainissement est individuel, le propriétaire doit procéder à l’installation de sa propre fosse septique. Il a obligation de l’entretenir régulièrement et de la mettre en conformité si nécessaire.

L’importance du curage pour entretenir le réseau d’assainissement

Pour garantir une bonne évacuation des eaux usées, tout propriétaire doit assurer l’entretien des canalisations privées.

Pour éviter des désagréments et réparations couteuses, nous vous conseillons de procéder à un nettoyage de votre installation. A faire de manière régulière ou dès que l’écoulement des eaux usées est plus lent. En tout état de cause, il convient de le réaliser tous les trois ou quatre ans en moyenne.

Ce nettoyage s’appelle curage. Préventif, il permet de prévenir les bouchons, la rupture des tuyaux et également de lutter contre les mauvaises odeurs. En effet, au fil du temps, l’accumulation de tarte, graisses et autres débris conduisent à une diminution du diamètre des canalisations.

Un professionnel formé qui possède le matériel spécifique doit réaliser le curage. Ce dernier intervient sur les canalisations entre votre foyer et le raccordement au réseau d’assainissement quand celui-ci est collectif ; et entre la fosse septique et les points de collecte dans le cas d’un système d’assainissement non collectif.

Le curage, une intervention en urgence

Il arrive qu’il soit nécessaire d’intervenir en urgence pour effectuer un désengorgement ou débouchage des canalisations du système d’évacuation des eaux usées.

Dans le cas de canalisations bouchées et afin de prévenir tous risques éventuels, nous vous recommandons de faire appel à un spécialise. Halte Nuisibles, équipé du matériel spécifique, se déplace rapidement sur Paris et Ile de France. Il vous proposera une solution adaptée, rapide et efficace.

Halte Nuisibles - Désinsectisation punaises de lit

Tous les techniciens hygiénistes de Halte Nuisibles sont certifiés « certibiocide » par le Ministère de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie. Ils sont régulièrement formés dans le cadre de la lutte contre les nuisibles (FREDON, FCBA, CS3D, IziPest, etc.)

L’entreprise est membre de la CS3D, de la fondation « 1% for the Planet », signataire des « Charte Fredon », certifié « CertiPunise ». Notre entreprise est membre de la Chambre syndicale des industries de désinfection, Désinsectisation et Dératisation (CS3D) et signataire de la charte “Stop Punaise” mise en place par le ministre de la Ville et du Logement, Monsieur DENORMANDIE.

certibiocide (1)
Halte Nuisibles membre de la Chambre Syndicale 3D
fredon
HD Logo Certipunaises IZIPest (2) (1)
Membre_VerticalLogo_Color-01
certibiocide (1)
Halte Nuisibles membre de la Chambre Syndicale 3D
fredon
HD Logo Certipunaises IZIPest (2) (1)
Membre_VerticalLogo_Color-01